Crédit renouvelable, réserve d’argent, explications

Le crédit renouvelable ou réserve d’argent est une forme de crédit à la consommation. Il permet au bénéficiaire de disposer en permanence, d’une somme d’argent définie sur un compte spécial, ouvert auprès des établissements octroyant ce genre de crédit. On peut ainsi, avec ce système, financer les achats de biens ou de services, suivant le choix de chaque emprunteur.

A part les banques et les organismes financiers, des grands magasins et quelques grandes sociétés procèdent à la promotion de la réserve d’argent pour fidéliser leurs clients. Une carte de crédit est souvent proposée à l’emprunteur afin de lui faciliter l’usage de cette formule.

Comment fonctionne le crédit renouvelable ?

Une offre préalable, donnant des explications sur le fonctionnement réel du crédit doit être fournie par le prêteur, avant de sceller un contrat de prêt. Le crédit renouvelable ou crédit revolving est d’une durée d’un an renouvelable. La réserve d’argent se restitue au fur et à mesure des remboursements effectués sur le compte. Chacun est libre d’utiliser une partie ou la totalité de la somme allouée. Les intérêts concernent seulement, le montant utilisé par le titulaire du compte. Il est toujours possible de se rétracter 7 jours après la signature des documents.

L’établissement prêteur s’engage à envoyer un rapport mensuel concernant la situation du compte : capital disponible, le montant des remboursements effectués, le taux effectif global et les mensualités à acquitter. Il doit également informer l’emprunteur des modalités de reconduction du crédit ainsi que des éventuelles modifications, 3 mois avant la fin du contrat. Le client dispose de 20 jours pour refuser ces nouvelles dispositions.

En cas de non utilisation de la réserve d’argent dans les 3 années qui suivent la souscription, le contrat est automatiquement résilié.

Risque lié à l’utilisation de la réserve d’argent

Cette forme de crédit peut encourager dangereusement la surconsommation. Il faut donc une très bonne gestion du compte pour éviter le risque de surendettement. Afin d’éviter les pièges cachées, il est conseillé d’étudier scrupuleusement les termes du contrat avant toute finalisation. La souscription d’une assurance n’est pas obligatoire pour le crédit renouvelable, mais constitue une garantie pour l’emprunteur.